DU Addictions - FC - Campus PRG

Présentation

Le Diplôme d’Université proposé par la formation continue de l’UFR IHSS, département d’Études Psychanalytiques de l'Université Paris Diderot existe depuis plus d’une dizaine d’années. Il a été un des précurseurs de la mise en œuvre d’une formation et d’un enseignement de qualité dans le domaine des addictions et des toxicomanies. Ce DU présente la particularité de réunir l’équipe de recherche et d'enseignement de Paris-Diderot dont la réputation n'est plus à faire, avec différentes équipes de Praticiens Hospitaliers, de chercheurs et de Psychologues cliniciens tout aussi renommées. Ce D.U a en effet, le privilège d’accueillir des Praticiens du service de Psychiatrie du 7eme arrondissement de Paris à Ste Anne, de ceux de l’Hôpital Marmottan, de l’Elan Retrouvé, de la Terrasse, de l’Hôpital Paul Brousse, etc.

Devant la multiplicité de formations proposées par ailleurs, ce DU tient à se positionner comme étant particulièrement soucieux de percevoir, d’analyser et d’élaborer les différentes spécificités des liens entretenus par les sujets addictés avec leurs produits toxiques d’élection, mais aussi et surtout des liens avec l’entourage, les familles et les équipes institutionnelles qu’ils sont amenés à rencontrer. Ces spécificités se révèlent être le plus souvent le fidèle reflet d’une distorsion des premiers liens d’attachement et par là-même, de la constitution du narcissisme.

C’est toujours dans une optique résolument clinique que ce DU continuera encore de s’orienter cette année 2019/2020. Le fait que, à chacune des journées de formation, un temps non négligeable sera consacré à mettre à l‘épreuve sa clinique personnelle dans des groupes de supervision animés par des psychiatres psychanalystes confirmés, est un des temps forts de cette formation. Il servira à établir un langage commun au regard des différentes approches théoriques qui seront développées lors des conférences.

Ce DU est caractérisé aussi par une véritable osmose entre les différentes approches du phénomène addictif. En effet, l’abord psychanalytique propre à notre UFR sera mis en chantier aux côtés de la psychopathologie, des neurosciences, de la philosophie, de la mythologie grecque, des arts et de l’histoire, etc.

Des phénomènes bien actuels, tels que la précarité sociale, les addictions liées à une sexualité parfois limite, voire élargie, avec les cyberaddictions, la robotique, etc., seront abordés avec soins par des intervenants de qualité.

Objectifs

Le mot « addiction » tend à se conjuguer de manière souvent trop extensive, un flou artistique usurpe souvent la place d'une approche plus raisonnée des phénomènes observés. Multiples sont les questions qui se posent : sommes-nous devant un symptôme ou une structure ? La prise de toxiques est-elle la seule démonstration envisageable ou y a-t-il un élargissement de la gamme de comportements où la prise de risques est le dénominateur commun ? Comment comprendre et élaborer ces prises de risques bien spécifiques ? Peut-on assimiler toutes les conduites compulsives à des comportements addictifs ? Sommes-nous en droit de penser qu'une observation psychanalytique, soit-elle la plus fine et la plus juste puisse être suffisante dans les situations d'urgences qui se multiplient ? À l'inverse peut-on se satisfaire de l'illusion salvatrice d'un déconditionnement du symptôme addictif ou doit-on aller plus en profondeur dans la prise en charge de patients qui n'attendent que de répéter leurs conduites ou d'en choisir d'autres qui auront le même effet auto-calmant sur la pulsion ?

S’intéresser aux addictions nouvelles, comme celles se greffant sur les jeux d’argent en ligne et les cyberaddictions ne doit pas faire oublier de considérer dans son ensemble le phénomène clinique des addictions et les problématiques psychiques qui s'y rattachent. Ainsi, l'alcool, le tabac, l'héroïne, la cocaïne, l’ecstasy et crack, de même que d'autres médicaments détournés de leur usage restent plus que jamais des agents addictogènes majeurs.

De plus, de nouveaux comportements, et non des moindres, sont venus prendre une place de choix dans la liste déjà longue des addictions, à savoir et entre autres les Sexaddicts et les Cyberaddict. Si ces addictions avaient donné lieu à une trentaine de pages dans la première édition d’‘’Addictologie Clinique’’, un nombre beaucoup plus conséquent de feuillets leur a été consacré dans la dernière édition et dans l’enseignement dispensé au sein de ce DU. [En juin 2015, les Presses Universitaires de France (PUF) ont publié la seconde édition revue augmentée d’un ouvrage : « ADDICTOLOGIE CLINIQUE », sous la Direction d’Éric Toubiana : un manuel de près de 900 pages, devenu depuis une référence en la matière.

Ainsi, si le sexuel (au sens où la psychanalyse l’entend, c’est-à-dire le sexuel généralisé, le libidinal, le pulsionnel, …) était déjà abordé, c’est aussi à la sexualité en tant qu’activité employée comme un toxique, quelquefois consommée avec d’autres toxiques, que nous nous intéresserons plus largement.

 

La formation proposée par ce Diplôme d’Université de Paris Diderot a l'ambition de répondre à ces demandes par une pluralité de champs de registres explicatifs où l'approche psychanalytique sera néanmoins privilégiée. Mais, négliger ce que les approches cognitivistes et neurobiologiques apportent à la compréhension des addictions serait faire preuve d'un dogmatisme aussi encombrant qu'aveuglant. Restreindre une approche des addictions à une simple question d'apprentissage ou de dérèglement biologique serait tout aussi dogmatique et restrictif. Globaliser le tout sans être pour autant exhaustif est le but avoué de cette formation.

Nous ne mésestimerons pas un instant la fonction de soupape remplie par ces particularités comportementales en ce qui concerne l'appareil psychique. La géopolitique des toxiques, le rapport du trafic de ces toxiques et la fonction de régulateur social paradoxal ne sera pas oubliée tout au long de l’année d’enseignement de ce DU.

Une série de communications et de supervisions suivies de débats scandera l'approche clinique et tentera de théoriser l'expérience vécue. De multiples facettes des addictions seront abordées, entre autres :

   - Problèmes nosographiques.

   - Comorbidité psychiatrique et addiction.

   - Structures, symptômes ou comportements ?

   - Neurosciences et addictions.

   - Trouble de la personnalité et addictions

   - Élargissement des addictions hors de la prise de toxiques.

   - Sériation des différentes formes d'addiction.

   - Approche familiale de l’addiction

   - L'adolescent et les addictions.

   - Les nouvelles addictions : la pulsion à l'épreuve du virtuel

   - High Tech et conduites addictives.

   - Extension de l'addiction aux activités dites sublimatoires.

Savoir-faire et compétences

  • Pouvoir poser un diagnostic de conduites addictives.
  • Intégrer la notion de comorbidité. (Structures et Toxiques)
  • Saisir la notion d’Addiction comportementale.
  • Analyser les problématiques psychiques qui sous-tendent les addictions.
  • Comprendre les mécanismes neurobiologiques mis en œuvre dans les opérations toxiques.
  • Intégrer les mises en place des prises en charges spécifiques.

Niveau d'entréeBac+3

Public(s) cible(s)

  • Demandeur d’emploi
  • Responsable entreprise
  • Salarié - Profession libérale

Dates de candidatureDu 21 mai 2019 au 15 juillet 2019

Début de la formation22 novembre 2019

Capacité d'accueil

40 stagiaires

Organisation

Organisation de la formation

Contenu pédagogique :

Ce DU comporte plusieurs modules qui seront abordés et situés dans le cursus de manière adaptée à l’enseignement spécifique des conduites addictives. Ces modules peuvent interagir les uns avec les autres.

-DÉFINITIONS

-LES COMORBIDITÉS

-PSYCHANALYSE/NEUROSCIENCES

-LIENS D’ATTACHEMENT ET TRANSFERT

-PRISES EN CHARGE des ADDICTIONS

-NOTION DE GUÉRISON ou DE SUBSTITUTION

 

Moyens pédagogiques et technique d'encadrement :

Un cycle de conférences, de supervision est proposé le vendredi, afin de permettre aux inscrits venant de province de participer à ce DU tout en poursuivant leurs activités professionnelles, et ce, du 22 novembre 2019 au 29 mai 2020. Cet enseignement est donné avec une série d’orientation plurifocale et donc, sans ostracisme ni entre la psychiatrie et l’addictologie, ni entre les différents mouvements théoriques en œuvre dans la clinique.

 

Moyens permettant de suivre l'exécution et d'en apprécier les résultats

Au cours de la formation, le stagiaire émarge une feuille de présence par demi-journée de formation en présentiel. A l'issue de la formation le stagiaire rempli un questionnaire de satisfaction. celui-ci est analysé et le bilan remonté au responsable de la formation et à la commission formation professionnelle.

 

Lieu de la formation : 

Les enseignements, supervisions et ateliers auront lieu soit au sein de l’université Paris Diderot.

 

Tarifs (hors frais de dossier : 300€)

FPC (Formation Professionnelle Conventionnée) : 2500€

FPI (Formation Professionnelle Individuelle) : 1250€

FPIP1 (Formation Professionnelle Individuelle diplômés depuis moins de 2 ans d'un DN ou DE) : 875€

Contrôle des connaissances

Les étudiants du D.U Addictions devront rédiger, en vue de la délivrance du diplôme, un mémoire théorico-clinique validant définitivement cette formation. Ce mémoire de trente à quarante pages fera l’objet d’une soutenance auprès d’un jury. Il sera soutenu devant deux des membres du corps enseignant.

Validation du diplôme :

Assiduité : ne seront tolérées que 20% d’absences. Au-delà, l’Université se réservera le droit de ne pas valider le diplôme.

Rédaction et soutenance orale, notées sur 20

Note exigible : 10 sur 20

Admission

Conditions d'admission

Ce DU s'adresse à tous les professionnels de la santé qu'ils soient en exercice ou en fin de formation (sur dossier). Ce DU concerne particulièrement les cliniciens et les travailleurs sociaux en butte à la particularité des comportements observables et de leurs prises en charge, confrontés à des patients présentant des conduites addictives se surajoutant à leurs pathologies initiales. (Comorbidités).

Psychiatres, médecins généralistes ou spécialistes, médecins du travail, ainsi qu’internes en médecine ou en psychiatrie, cadres d’institution de soin, psychanalystes, psychologues cliniciens, psychologues du travail, psychologues scolaires, éducateurs spécialisés, infirmiers hospitaliers ou libéraux, infirmiers cadres ou de terrain, travailleurs sociaux, étudiants en fin de cursus, sont les inscrits habituels de cette formation. Cependant les responsables des services des relations humaines dans l’entreprise ou leurs collaborateurs, les chevilles ouvrières des réseaux associatifs, les juristes et hommes de loi, trouveront naturellement leur place au sein de ce DU.

Enfin les personnels de l’Education Nationale, enseignants comme encadrants, trouveront dans ce DU bon nombre d’éclairages devant un phénomène épidémique qui traverse la globalité du champ social, à commencer par les adolescents qui sont, bien entendu, la première cible visée par certaines addictions venant contrarier leurs développements, tant affectifs que scolaires.

Pré-requis

Bac + 3/4 ans, ou 5 années d’expériences de terrain dans les milieux concernés par les conduites addictives (sur dossier).

Modalités de candidature

Pour faire acte de candidature au DU Addictions veuillez nous faire parvenir :

  • la fiche de candidature remplie,
  • une lettre de motivation,
  • un curriculum vitæ,
  • une photocopie des diplômes : bac + diplôme le plus élevé obtenu,
  • la fiche accord de l’employeur signée et tamponnée confirmant la prise en charge institutionnelle, si vous êtes dans ce cas

Avant le 15 juillet 2019 par courriel à Tarik Sadallah : tarik.sadallah@univ-paris-diderot.fr (tarik.sadallah @ univ-paris-diderot.fr)

 

Après examen de votre dossier par les responsables, une réponse vous sera adressée par mail pour vous signifier l'acceptation ou le refus de votre candidature.

Si besoin, un entretien oral pourra également être signifié.

Une fois la candidature acceptée, vous devrez procéder à l’inscription administrative à l’Université selon les modalités qui vous seront indiquées. Cette inscription devra être validée avant le début des cours.

 

La fiche accord employeur et de candidature sont téléchargeables sur le site de l’UFR IHSS, rubrique Formation Continue / Documents et liens utiles ou sur le lien : http://www.ep.univ-paris-diderot.fr/autres-formations-diplomantes/documents-et-liens-utiles/

Contact(s)

Composante(s)

Lieu(x) de la formation

  • Université Paris Diderot
  • Responsable Formation continue
    Alexia Gonzalez

    Email : alexia.gonzalez @ univ-paris-diderot.fr

Contact(s) administratif(s)

  • Alexia Gonzalez

    Email : alexia.gonzalez @ univ-paris-diderot.fr

Nous contacter

5 Rue Thomas Mann
75013 Paris
Standard : 01 57 27 57 27

Plan du site