Type de diplôme : Diplôme d'université

DU Le suicide : comprendre, prévenir, accompagner

Domaine : Sciences humaines et sociales

  • Niveau d'études visé

    BAC +5
  • Composante(s)

  • Langue(s) des enseignements

    Français

Présentation

Le nombre de suicides et de tentatives de suicide en France et dans le reste de l’Europe, reste aujourd’hui particulièrement préoccupant. Chaque année, en France, près de 220000 personnes font une tentative de suicide et environ 11 000 en meurent. C’est la première cause de décès chez les jeunes adultes de 25 à 34 ans (20, 6% du total des décès). Le suicide est la 2e cause de mortalité chez les 15-24 ans, et les tentatives de suicide se multiplient de façon très préoccupante chez les adolescents.

Il n’y a pas vraiment de “ recette miracle ” pour prévenir les risques suicidaires. Cependant le travail de prévention est possible, s’il est envisagé à partir du paradoxe selon lequel certains sujets cherchent dans la mort une solution à la vie. Ce diplôme, tout en s’appuyant principalement sur l’expérience clinique de la psychanalyse, offre aussi une ouverture pluridisciplinaire. Il apporte des éléments qui permettent de s’orienter et d’évaluer les situations à risque.

Les questions sont multiples : quels sont les mécanismes psychiques qui sont à l’œuvre ? Quelles sont les coordonnées qui déterminent les actes suicidaires ? Quelles sont les barrières qui peuvent protéger le sujet de la tentation du suicide ? Quels comportements dits “ à risques ” sont à mettre en rapport avec la problématique du suicide ? Qui tue-t-on lorsqu’on se suicide ? Soi-même ou l’autre en soi ? Quel est le sens du suicide ? Quelles significations a-t-il pour le sujet suicidant ?

Pour les personnes de l’entourage, l’acte suicidaire paraît incompréhensible et douloureux. Il les renvoie à leur impuissance, et les pousse à s’interroger sur leur propre rapport à la vie et à la mort, à la séparation et au deuil. Les comportements dont on peut penser qu’ils fonctionnent comme des équivalents suicidaires (addictions, automutilations, scarifications…) seront également abordés.

En abordant ces questions, cette formation peut aider les professionnels à construire des points de référence pour surmonter les impacts que les actes suicidaires produisent tant sur le plan individuel que collectif.

Les données chiffrées sont issues d’une enquête de l’INSEE (2010), du site du centre d’épidémiologie sur les causes médicales de décès de l’Inserm (2010) et de l’institut de veille sanitaire, Bulletin épidémiologique hebdomadaire (2011).

Objectifs

Aider les professionnels à construire des points de référence pour surmonter les impacts que les actes suicidaires produisent tant sur le plan individuel que collectif.

Éclairer la problématique du suicide d’un point de vue théorique et clinique et apporter des outils favorisant le dialogue entre les différents partenaires concernés par la prévention, la prise en charge et l’accompagnement des personnes à risque suicidaire.

Savoir-faire et compétences

Connaître les mécanismes psychiques en jeu dans l’acte suicidaire

Comprendre les enjeux subjectifs des situations dites “ à risque ”

Situer le rapport de l’acte à l’angoisse

Définir le cadre des interventions possibles pour des actions de prévention

 Approfondir l’étude des phénomènes suicidaires dans leurs aspects multiples

Acquérir des compétences pour la prise en charge médicale, psychologique et sociale des suicidants.

Rythme de la formation Cours en semaine (journée)

Précision du rythme

105 heures d’enseignement réparties sur 15  journées et une journée de soutenance.

Les cours auront lieu les vendredis, de 9h à 13h et de 14h à 17h

Niveau d'études viséBAC +5

Régime d'étude

  • Formation continue

Public(s) cible(s)

  • Salarié - Profession libérale
  • Étudiant
  • Demandeur d’emploi

Formation à distanceNon

Nature de la formationDiplôme

Langue(s) des enseignementsFrançais

Dates de candidatureDu 4 mars 2019 au 2 septembre 2019

Début de la formation4 octobre 2019

Capacité d'accueil

30

Document(s) téléchargeable
Document(s) téléchargeable

Organisation

Organisation de la formation

Contenu pédagogique

Module 1 :

Comprendre : aspects théorico-cliniques du suicide

Module 2 :

Prévention : écoute clinique, situations à risques

Module 3 :

Accompagner, prendre en charge et bilan théorico clinique de la formation

 

Moyens pédagogiques et technique d'encadrement

Ce Diplôme d’Université propose de réunir les intervenants les plus actifs et les plus reconnus dans le domaine de la recherche, de la prévention et de la prise en charge du risque suicidaire. Il a pour vocation d’être un opérateur efficace sur le plan de la logistique de la formation, de favoriser les échanges pluridisciplinaires et le renforcement du travail en réseau.

Ce diplôme, tout en s’appuyant principalement sur l’expérience clinique de la psychanalyse, offre aussi une ouverture pluridisciplinaire. Il apporte des éléments qui permettent de s’orienter et d’évaluer les situations à risque.

 

Moyens permettant de suivre l'exécution et d'en apprécier les résultats

Au cours de la formation, le stagiaire émarge une feuille de présence par demi-journée de formation en présentiel. A l'issue de la formation le stagiaire rempli un questionnaire de satisfaction. celui-ci est analysé et le bilan remonté au responsable de la formation et à la commission formation professionnelle.

Contrôle des connaissances

Modalité d’évaluation

Les participants au DU SUICIDE devront, en vue de la délivrance du Diplôme d’Université, rédiger un mémoire de 30 pages qui présentera une situation ou un cas clinique qui sera développé en articulation avec les apports théoriques.

Modalité de validation

Assiduité : ne seront tolérées que 20% d’absences. Au-delà, l’Université se réservera le droit de ne pas valider le diplôme.

Rédaction d’un mémoire, notée sur 20

Note exigible : 10 sur 20

Admission

Sont autorisés à s'inscrire

Ce DU s'adresse à tous les professionnels du secteur sanitaire, social et éducatif confrontés à des populations à risque suicidaire. Entre autres, professionnels du corps médical et paramédical, psychologues, psychanalystes, travailleurs sociaux, personnels du secteur socio-éducatif, du milieu pénitentiaire, des établissements scolaires, des réseaux d’accueil et d’écoute, etc., désireux d’acquérir, d’entretenir, ou de perfectionner leurs connaissances, et de partager leur expérience et leurs questionnements.

Pré-requis

Bac +3 requis

Modalités de candidature

Pour faire acte de candidature au DU SUICIDE veuillez nous faire parvenir par courriel à  : ihss.fc@univ-paris-diderot.fr (ep.fc @ univ-paris-diderot.fr)

-          la fiche de candidature remplie,

-          une lettre de motivation,

-          un curriculum vitæ,

-          une photocopie des diplômes,

-          la fiche accord de l’employeur signée et tamponnée confirmant la prise en charge institutionnelle, si vous êtes dans ce cas

Droits de scolarité

Tarifs :

- FPC (formation professionnelle conventionnée) : 2100€

-FPI (formation professionnelle individuelle) : 1050€

- FPIP1 (formation professionnelle individuelle, diplômés depuis moins de 2 ans d’un DN) : 735€

- FPIP2 (formation professionnelle individuelle, étudiants sur présentation d’un certificat de scolarité) : 525€

 

Frais de dossier :

300€

Contact(s)

Composante(s)

Lieu(x) de la formation

  • Université Paris Diderot
  • Campus des Grands Moulins (site Paris Rive Gauche)
  • Responsable pédagogique
    Elizabeth Kaluaratchige

Contact(s) Formation Continue

  • Alexia Gonzalez

    Email : alexia.gonzalez @ univ-paris-diderot.fr

Nous contacter

5 Rue Thomas Mann
75013 Paris
Standard : 01 57 27 57 27

Plan du site