L1 Lettres - Lettres et arts - FI - Campus PRG

  • Niveau d'études visé

    BAC +1
  • Composante(s)

Présentation

La Licence Lettres et Arts est ici définie comme un « parcours » à l’intérieur de la Licence de Lettres et Sciences Humaines de l’U.F.R. LAC (Lettres, Arts et Cinéma). C’est pourquoi la distribution des enseignements qui la composent répartit 50% des enseignements sur des enseignements communs aux étudiants de Lettres et Sciences Humaines et à ceux de Lettres et Arts tandis que l’autre moitié des enseignements est réservée à ce parcours et aux étudiants qui y sont admis. Ces enseignements réservés sont à leur tour répartis en enseignements théoriques, spécifiques et pratiques.

Pour 10%, les enseignements théoriques constitués des deux disciplines majeures que sont l’Esthétique et l’Histoire de l’art, présentes à chaque niveau de la Licence, L1, L2 et L3, visent à donner des repères fondamentaux sur ces approches de l’art en général selon des modes de pensée et de constitution de l’objet, propres à ces disciplines.

Pour les 40% restant, il s’agit d’enseignements spécifiques et d’enseignements pratiques. Deux options parmi les 4 proposées, et présentées en détail ci-dessous, prennent chacune 20% des enseignements. Les enseignements spécifiques sont ceux qui s’attachent à leur objet particulier, Théâtre, Cinéma, Image ou Musique pour en décrire les contours et les contextes en les liant aux problématiques modernes de la philosophie et des sciences humaines, sans exclusive. Les enseignements pratiques quant à eux visent à donner aux étudiants une pratique liée à ces différents arts, sans pour autant former des praticiens de l’art en question, peintres, musiciens ou cinéastes. Les « ateliers » sont prévus à cet effet et peuvent, soit engager les étudiants dans le travail de « critique » et de « rédacteur » d’un concert ou d’une mise en scène, soit même engager les étudiants à se frotter à une pratique de mise en scène. En ce sens, l’étudiant de Lettres et Arts trouvera ici de la formation et de l’information, des outils et des repères, un savoir et un savoir-faire.

On rappellera enfin que tous ces types d’enseignements s’accompagnent de véritables et efficaces initiations aux arts contemporains sous la direction d’enseignants hautement qualifiés pour ce faire : aller au théâtre, au cinéma, au concert, dans les musées ou les galeries d’art n’est plus un geste qui accompagne les cours, mais le geste même qui les prolonge et les soutient.

 OPTION THEÂTRE

L’option THEÂTRE du parcours « Lettres et arts » a pour objet d’initier les étudiants aux aspects fondamentaux des études théâtrales, à savoir l’analyse de spectacles, l’histoire et l’esthétique du théâtre, l’approche des pratiques contemporaines les plus importantes de la (mise en) scène, l’analyse dramaturgique. Certains enseignements peuvent également comporter une part de pratique (« Théâtres antiques » en 1ère année ; « Pratique théâtrale » en 3ème année ; une ou deux séances en « Théâtres du monde », en 2ème année), une conscience des enjeux de la scène ne pouvant passer sans que ceux-ci ne soient un peu éprouvés concrètement ; ce parcours ne constitue cependant en rien une formation d’acteur, ni le cadre d’une activité de théâtre amateur. Il implique par contre que les étudiants fréquentent régulièrement, comme spectateurs, les scènes de Paris et de proche banlieue, et s’attachent à découvrir la création théâtrale dans la spécificité de ses implications scéniques, et dans sa dimension proprement artistique.

La première année aborde le théâtre par l’un de ses commencements, c’est-à-dire par le cas du théâtre antique, avant de fournir aux étudiants les bases historiques et esthétiques nécessaires pour appréhender les grandes pratiques de la mise en scène contemporaine. La deuxième année propose un parcours historique, esthétique et dramaturgique du théâtre européen et mondial, tandis qu’un atelier familiarise les étudiants avec l’exercice de l’analyse de spectacles à partir de représentations choisies dans la programmation de la saison. Enfin, la troisième année est consacrée aux écritures théâtrales contemporaines (sans oublier les pratiques scéniques, autour de quelques spectacles choisis) dans le cadre de l’étude dramaturgique approfondie d’une œuvre, qui se prolonge naturellement par une approche pratique de cette même œuvre, en résonance avec le travail du semestre précédent.

 OPTION IMAGE

L’ambition de l’option IMAGE est de donner aux étudiants une capacité critique qui leur permettrait de situer l’image dans le temps et de l’analyser. Les cours considèrent l’image dans sa spécificité par rapport aux autres arts et valorisent la manière dont elle est appréhendée par les artistes tout au long de l’histoire, de Giotto jusqu’à l’art le plus contemporain, en tenant compte des grands mouvements artistiques qui se sont multipliés depuis les années 1960 (art minimal, art conceptuel, Land art, etc.). L’image n’est pas seule, mais enchaînée aux mots et au réel ; c’est la raison pour laquelle une partie des cours portera sur ses rapports au texte tandis qu’une autre se penchera sur ses modes de construction (la perspective, l’empreinte, la photographie, etc.). Analyse et compréhension de l’image auront autant d’importance l’une que l’autre, tout autant que la diversité des images, qui ne seront pas réduites à leur contenu, mais étudiées dans leur réalité physique et spéculative. Les cours sont organisés de concert avec les enseignements en histoire de l’art et en esthétique.

Une place importante du cursus sera consacrée aux croisements entre les textes et les images (les mots dans la peinture, les poèmes illustrés, l’écriture comme image), ainsi qu’aux écrits sur l’art (Diderot, Baudelaire, Benjamin, Greenberg, Barthes) et aux écrits d’artistes (Vinci, Delacroix, Courbet, Kosuth, Smithson, etc.). La confrontation directe avec les œuvres aura lieu lors de visites de musées, collections et galeries (Louvre, Jacquemard André, Centre Pompidou, galeries). Pour être en mesure de penser l’image dans le monde actuel, les enseignements proposeront de confronter l’art classique aux pratiques les plus contemporaines (Cy Twombly et les Grecs, par exemple), les supports les plus anciens aux technologies les plus récentes (les installations multimédia de Bruce Nauman ou de Pierre Huygue), tout en marquant le tournant de la modernité et l’importance des avant-gardes.

Cette option comprend un atelier.

L’enseignement s’adresse à tous les amoureux des images, spécialistes ou amateurs, qui souhaitent en saisir les enjeux aujourd’hui. Il est enrichi par des spécialistes qui ont à cœur de transmettre leur goût prononcé et leurs connaissances approfondies des pratiques plurielles de l’image.

 OPTION MUSIQUE

L’ambition de l’option MUSIQUE tout au long des trois années de licence est de donner aux étudiants une solide culture musicale, entendue comme la capacité à situer les œuvres et à s’orienter dans différents styles, pratiques et mondes musicaux, de l’Antiquité à nos jours, de la musique classique au jazz. Les différents enseignements (qui ne présupposent pas la maîtrise de la lecture d’une partition, ni celle d’un instrument) proposent des approches très variées du phénomène musical.

            Les deux premiers semestres sont consacrés à l’étude des formes et des genres musicaux dans une perspective historique et à un enseignement plus technique, dédié à l’analyse de partitions inspirées de textes littéraires. Est ainsi mise en place une méthode d’analyse musico-littéraire qui vise à montrer comment la musique lit le texte.

            Une approche plus thématique est abordée en 2e année à travers l’étude d’œuvres musicales inspirées par des grands mythes ou figures, tel Don Juan ou Faust. La rencontre avec d’autres mondes musicaux se fait à travers un semestre consacré soit au jazz, soit aux cultures non européennes.

            La 3e année propose une introduction aux questions d’esthétique musicale ainsi qu’un cours consacré aux courants musicaux du xxe siècle.

            Cette option comprend également un atelier (2e année) permettant aux étudiants d’assister à des concerts ou opéras de façon active : ils suivent la préparation d’un événement musical, entendent les différents acteurs qui interviennent dans le cours et s’exercent à l’écriture de textes en vue d’une initiation à la critique musicale.

OPTION CINEMA

L’ensemble des enseignements de cinéma offerts au long des trois années de la Licence Lettres et Arts articule l’esthétique, l’histoire et la théorie du cinéma.

Selon les cours, ce sont des œuvres, des figures de style et de narration qui sont étudiées en analyse. La réflexion d’histoire du cinéma travaille sur des périodes précises (le cinéma classique hollywoodien, les débuts du parlant, les grands studios, les stars, ou le cinéma classique français) dont elle dessine le visage et où elle détache la relation entre les films et le processus historique compris sur un moment d’histoire. Ces enseignements développent une méthode de réflexion sur l’histoire du cinéma et la contextualisation artistique des œuvres, et la connaissance des courants fondamentaux d’une période-clef (classicisme, expressionnisme, réalisme poétique…).

La découverte et l’approfondissement en analyse filmique, répartie sur deux années, installe un regard et une exigence de méthode que les étudiants pourront mettre à profit dans les concours qui comprennent l’épreuve d’analyse (FEMIS, INSAS, Louis Lumière). Il s’agit d’abord d’acquérir les outils techniques et formels de la syntaxe du cinéma. Il s’agit ensuite de construire un propos personnel et maîtrisé, qui ne se confine pas à la description du film, de prendre le risque de l’interprétation en s’appuyant sur une observation précise et active, nourrie de références au cinéma lui-même mais aussi aux autres arts, à la littérature, à l’histoire, et à toutes les disciplines qui peuvent enrichir le mouvement de l’analyse.

Peu à peu, les deux directions fusionnent dans l’histoire des formes, qui s’attache à des auteurs (Hitchcock, Welles, Godard, Pasolini) et à des écoles (la Nouvelle Vague hollywoodienne moderne : Spielberg, Scorsese, Coppola, Lucas, DePalma). L’enseignement de théorie critique vient s’ajouter aux deux autres directions. Il permet la connaissance spécialisée des théories  classiques et s’attache ensuite à la découverte d’un corpus, d’une écriture critique historique, où s’acquièrent des méthodes de lecture et d’analyse des textes sur le cinéma, des théories formalistes d’Eisenstein aux écrits d’André Bazin et Gilles Deleuze.

Niveau d'études viséBAC +1

Niveau d'entréeBac

Régime d'étude

  • Formation initiale

Public(s) cible(s)

  • Étudiant

Formation à distanceNon

  • Validation des Acquis de l'Expérience : Oui
  • Organisation

    Organisation de la formation

    Les enseignements de Licence sont organisés sous forme d’Unités d’Enseignement (UE) semestrielles ; une UE peut comporter plusieurs ECUE (Elément Constitutif d’une Unité d’Enseignement). Il existe différents types d'enseignements :

    • Les enseignements Fondamentaux de la discipline du diplôme.
    • Les enseignements Libres qui sont choisis par l’étudiant sur des listes. Ils peuvent selon le cas être pris dans la discipline de la mention Lettres ou hors de celle-ci. En fonction du choix effectué, ces enseignements libres spécifient le parcours, favorisent une réorientation ou permettent des compléments de formation.

    N.B. : il est possible de valider une fois dans un parcours au titre de l’UE Libre certaines activités liées à l’engagement.

    • Les enseignements d’Informatique et Internet et de Langue vivante pour spécialistes d’autres disciplines qui sont communs à l’ensemble des étudiants de Paris Diderot - Paris 7.
    • OPTIONS ARTS

      Vous devez choisir 3 options Arts au 1er semestre parmi les quatre proposées, à savoir : Cinéma, Théâtre, Image, Musique et suivre sur les trois années les six enseignements composant chacune de ces options, dans l’ordre indiqué (semestre 1, semestre 2, semestre 3, semestre 4, semestre 5, semestre 6). A l’issue du 1er semestre, vous devrez faire le choix définitif de DEUX options Arts.

     

    INTITULÉS DES ENSEIGNEMENTS

    Heures

    ECTS

    Coeff

    PREMIÈRE ANNÉE

    504

    60

    20

    Semestre 1

    258

    30

    10

    54AU01LM Littérature française 1

    54AEL1LM Analyse textes littéraires

    36

    5

    2

    54AU02LM Approches historiques 1

    54AEL2LM Histoire littéraire 1

    18

     

    3

    1

    54AU03LM Atelier 1

    54AEL3LM Initiation à l’écrit universitaire

    36

    4

    1

    54AU04LA Esthétique 1

    54AEA4LA Esthétique 1

    36

    4

    2

    54AU05LA Arts option 1

    36

    4

    1

    54AU06LA Arts option 2

    36

    4

    1

    54AU07LA Arts option 3

    36

    3

    1

    55AU01OB  OBI/ Outils informatiques

    24

    3

    1

    Semestre 2

    246

    30

    10

    54BU01LM Littérature française 2

    54BEL1LM Lectures d’œuvres narratives

    36

    5

    2

    54BU02LM Approches historiques 2

    54BEL2LM Histoire littéraire 2

    18

    3

    1

    54BU03LM Atelier 2

    54BEL3LM Atelier 2

    36

     

    4

    1

    54BU04LA Hist. De l'art

    54BEA4LA Histoire de l'art

    36

    4

    1

    54BU05LM Laboratoire des idées 2

    54BEL5LM Lecture de textes philosophiques

    24

    3

    1

    54BU06LA Arts option 1

    36

    4

    1.5

    54BU07LA Arts option 2

    36

    4

    1.5

    71BU01LL Langue vivante - CRL

    24

    3

    1

    Contact(s)

    Composante(s)

      Contact(s) administratif(s)

      • Jeremie Serre

        Secrétariat L1-L2 Lettres et arts et Sociologie

        Université Paris 7-Département Lettres et Sciences Humaines (LSH)Grands moulins-aile C-1er étage 16, rue Marguerite Duras75013 ParisTél : 0157276433

        Email : jeremie.serre @ univ-paris-diderot.fr

      Nous contacter

      5 Rue Thomas Mann
      75013 Paris
      Standard : 01 57 27 57 27

      Plan du site