Type de diplôme : Licence (LMD)

Licence Chimie parcours Chimie/Biologie

Domaine : Sciences, Technologie, Santé

Mention: Chimie

  • Niveau d'études visé

    BAC +3
  • Composante(s)

Présentation

La Licence de Chimie se compose de plusieurs parcours : Double licence de Physique et de Chimie (DLPC, sélective), Double Licence Franco-Allemande de Chimie (DLFA, sélective), Chimie-Med (réorientation directement en L2 pour les reçus-collés de PACES), Majeure Chimie/mineure Chimie (non sélective, très orienté vers les propriétés de la matière), et Majeure Chimie/mineure Biologie (sur dossier et motivation, offrant une large ouverture vers la biologie et la biochimie).

La Majeure Chimie, mineure Biologie offre une première année (L1) qui permet de découvrir les différents champs disciplinaires (mathématiques, physique, chimie) de façon équilibrée, illustrée et attractive, accompagnés d’une découverte de la biologie. La deuxième année (L2) permet d’approfondir les concepts en se spécialisant en Chimie (55% de chimie) tout en développant les compétences en Biologie (25% de biologie), tandis que la troisième année (L3), tout en continuant l’approfondissement des connaissances (40% d’enseignements de Chimie, 35% de Biologie), confronte déjà l’étudiant aux pratiques de l’entreprise au travers de conférences régulières données par des professionnels du secteur (industriel ou tertiaire, qui donnent aussi d’autres enseignements tels que découverte de l’entreprise, droit du travail et propriété industrielle) et aux pratiques de la recherche (stage de R&D, en entreprise ou en laboratoire universitaire).

En L1 et L2, un stage optionnel est possible en fin d’année, dans le milieu de la recherche académique, tandis qu’en L3 un stage de deux mois minimum est obligatoire, souvent plus long, en France ou à l’étranger. En L2, il est possible de réaliser, sur dossier, un semestre entier dans une université étrangère, pour lequel l’étudiant recevra une aide financière. Cette Licence de Chimie donne donc un large socle de connaissances et de compétences sur la composition et la réactivité de la matière.

L’enseignement allie concepts fondamentaux et pratiques méthodologiques et techniques, notamment appliqués à la santé, à l’industrie et à l’environnement. Elle forme ainsi des chimistes très généralistes capables de suivre tout type de formation complémentaire (Licence Pro, Masters, Ecoles d’Ingénieurs). Les étudiants peuvent rejoindre l’association Nanopotes, constitués d’un groupe d’anciens ou d’actuels étudiants de la Licence de Chimie, qui dynamise la vie de la formation.

 

Les études sont organisées sur trois années de deux semestres chacune :

     Année L1 (Bac+1) composée des semestres S1 et S2

     Année L2 (Bac+2) composée des semestres S3 et S4

     Année L3 (Bac+3) composée des semestres S5 et S6

 

Vos interlocuteurs : Pour L1 et L2, le Département des Sciences Exactes (DSE) (situé au 1er étage du bâtiment Condorcet, 4 rue Elsa Morante).  M. Serge SERPH DUMAGNOU, bureau 142A. E-mail :serge.serph-dumagnou @ univ-paris-diderot.fr. Pour L3, l’UFR de Chimie. M. Simon DURAN, bureau 116. E-mail : simon.duran @ univ-paris-diderot.fr.

Savoir-faire et compétences

Compétences disciplinaires

  • Maîtriser les fondamentaux en physique et mathématiques.
  • Connaître les concepts de base de la chimie : chimie organique, inorganique, analytique, chimie-physique.
  • Connaître les concepts de base de la biologie : biologie cellulaire, biologie moléculaire, génétique, interactions entre macromolécules.
  • Observer et modéliser les transformations de la matière et les transferts d’énergie.
  • Gérer et résoudre des problèmes dans les principaux secteurs industriels faisant appel à la chimie ou à la biologie : agroalimentaire, environnement, pharmacie, cosmétique, matériaux.
  • Analyser, interpréter et restituer des données expérimentales.
  • Apprécier les limites de validité d’un modèle par comparaison de ses prévisions aux résultats expérimentaux.
  • Réinvestir les connaissances acquises dans un contexte professionnel.

Compétences préprofessionnelles

  • Titrer, doser ou caractériser un composé ou un mélange de composés par pH-métrie, conductimétrie, potentiométrie ou par étalonnage.
  • Utiliser les principales techniques d’identification et d’analyse qualitative et quantitative de la matière (spectroscopies IR, RMN, spectrophotométries UV-Visible, spectrométrie de masse, ICP, DRX, fluo X).
  • Utiliser les principales techniques séparatives et plus précisément chromatographiques (CPG, HPLC, colonne sur gel de silice, CCM).
  • Utiliser les principales techniques de synthèse, de purification ou de culture cellulaire, dans le respect des règles de sécurité.
  • Rédiger un cahier de laboratoire.
  • Mettre en œuvre des expériences assistées par ordinateur.
  • Mettre en œuvre et réaliser en autonomie une démarche expérimentale
  • Vérifier et mettre en œuvre les diverses réglementations en matière d’hygiène et sécurité

Compétences personnelles

  • Bonne compréhension et expression écrites et orale en langue française.
  • Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.
  • Utiliser les outils numériques pour traiter, produire et diffuser de l’information

Niveau d'études viséBAC +3

Nature de la formationDiplôme

Organisation

Organisation de la formation

Les semestres de chaque année sont organisés par blocs : SAVOIRS, SAVOIR-FAIRE et SAVOIR-ËTRE.

Ils forment des Unités d’Enseignement (UE). Chaque UE correspond un des crédits (ECTS, « European Credit Transfer System »). Un semestre correspond à 30 crédits.

Temps de présence face à un enseignant : environ 30h/semaine. Temps de travail personnel : 20 à 30h/semaine. Temps de travail total : 50 et 60h/sem.

Les enseignements apparaissant en couleur orangée sont propres à la Mineure BIOLOGIE. Ils sont remplacés par d’autres enseignements dans la Mineure CHIMIE.

En L1 (première année de Licence) :

 

 

En L2 (deuxième année de Licence) :

 

 

En L3 (troisième et dernière année de Licence) :

 

 

Stages

Les étudiants ont la possibilité d’effectuer, à titre facultatif en L1 et L2, et à titre obligatoire en L3, des stages en entreprise ou dans un laboratoire académique afin de mettre en pratique leurs connaissances, d'acquérir de l’expérience et et d'enrichir leur CV. Le stage peut être effectué en L1 et/ou en L2, en dehors des périodes d'enseignement. Ils peuvent aussi effectuer ce stage à l’étranger, ou effectuer un semestre d’étude entièrement à l’étranger (au semestre S4, mais préférentiellement au semestre S5 en L3). Prenez contact dès la L2.

 

Si vous souhaitez effectuer un stage, vous devez prendre contact avec votre gestionnaire de scolarité qui pourra vous renseigner et vous aider dans vos démarches, ainsi que dans l’élaboration de la convention, qui devra être établie et signée entre l'entreprise, l'université, et vous-même.

 

Le bureau des stages, situé au SOI (Grands Moulins RDC aile C), est également à votre disposition pour tout renseignement.  

 

https://etudes-formations.univ-paris-diderot.fr/orientation-et-insertion-professionnelle/stage-mode-demploi/des-questions-sur-le-stage

Personne à contacter au bureau des stages au SOI : Amandine Rodrigues

 

Contact stages : guilaume.anquetin @ univ-paris-diderot.fr

Contact semestres à l’étranger : fayna.mammeri @ univ-paris-diderot.fr

Contrôle des connaissances

Pour chaque UE, les modalités du contrôle de connaissances (MCC) vous seront communiquées à l’inscription.

  • En général, note finale = contrôle continu + examens partiels + examens finaux [1]
  • Deux sessions d’examens :

Session 1 : en décembre/janvier (semestres S1, S3 et S5) puis en mai/juin (S2 et S4) ou mars (S6)

Session 2 (« rattrapage ») : fin juin pour tous les semestres (S1, S2, S3, S4, S5 et S6)

 

·      Les UE ou semestre pour lesquels vous obtenez une note ≥ 10 sont définitivement validés.

·      Les blocs ne se compensent pas dans un semestre

·      Les semestres (S1 et S2, S3 et S4, S5 et S6) ne se compensent pas

·      Les UE d’un même bloc se compensent entre elles. Si la moyenne des UE d’un bloc est > ou égale à 10/20, alors toutes les UE qui le composent sont aussi validées par compensation, en dehors des UE soumises à notes plancher.

·      Un étudiant peut renoncer à la compensation automatique entre UE d’un même bloc par demande écrite au jury (c.à.d. immédiatement après les examens), par exemple pour améliorer ses notes en session 2.

·      Un étudiant qui n’a pas validé un bloc doit repasser tous les UE non validées (note ≤ 10).

·      Les notes de session 2 (Deuxième Chance) effacent les notes de session 1.

·      Toute absence injustifiée conduit à être considéré comme défaillant : l’année ne sera pas validée.

 

[1] Salariés et sportifs de haut niveau peuvent être exceptionnellement dispensés de contrôle continu (demande à faire dès le début du semestre auprès du secrétariat pédagogique).

 

Admission

Pré-requis

  • Baccalauréat ou équivalent
  • DAEU
  • Sur validation des acquis 

Candidater / S'inscrire

Et après ?

Insertion professionnelle

Domaines d’activités

Catégorie socio-professionnelle

Types de contrats

Emplois exercés

Adéquation emploi-formation

  • Sciences et techniques
  • Enseignement
  • Autres activités de service

 

  • Cadres : 100%

 

  • CDI : 27%
  • Contrat doctoral : 67%
  • Professions libérales et autres : 6%

 

  • Chef de produit
  • Ingénieur.e projets
  • Ingénieur.e d’affaire
  • Ingénieur.e HSQE
  • Ingénieur.e conformité
  • Chercheur.e, enseignant.e, enseignant-chercheur.e
  •  80%
  •  80%

Contact(s)

Composante(s)

Lieu(x) de la formation

  • Université Paris Diderot

Campus

  • Campus des Grands Moulins
  • Benoit Piro

    Tél : 0157277224

    Email : piro @ univ-paris-diderot.fr

Contact(s) administratif(s)

  • Simon Duran

    Secrétariat L3

    UFR Chimie Bâtiment Lavoisier-1er étage15 rue Jean de Baïf75013 ParisTél : 0157278802

    Email : simon.duran @ univ-paris-diderot.fr

Nous contacter

5 Rue Thomas Mann
75013 Paris
Standard : 01 57 27 57 27

Plan du site