M2 GAED - Espace et milieux - FI - Campus PRG

Présentation

Le Master 2 Espace et Milieux est une spécialité relevant de 2 mentions de master (Géographie et Sciences des Territoires  et Ecologie-Biogéosciences) de l‘Université Paris Diderot – Paris 7.

C’est une formation originale et unique, au croisement des disciplines, et inscrite dans les préoccupations sociétales.

 Elle permet d’appréhender l’espace à partir de ses composantes biologiques et physiques dans leurs relations avec le type et l’intensité des activités humaines qui s’y exercent ou que l’on souhaite voir s’y développer.

Formation de terrain et de mises en situation, Espace et Milieux cherche à valoriser les compétences et assure une opérationnalité professionnelle.

La formation Espace et Milieux, instituée sous forme d’un DESS en 1986, ne cesse de s’adapter : elle actualise constamment ses programmes et conférenciers.

Pour plus d'informations : http://espace-milieux.fr

Objectifs

Le Master2 Espace et Milieux prépare des professionnels de l’environnement. Formation généraliste, elle prend en compte la gestion de l’espace qu’il soit agricole, urbain, périurbain, forestier, sa dimension paysagère, l’utilisation des ressources. Elle étudie les types de contraintes et leurs places dans les politiques d’aménagement pour la meilleure adéquation/adaptation des activités humaines et traite aussi de risque, de leurs coûts, de leur mode de prise en compte pour une prévention et une préservation efficaces. Créée en 1986, la formation a su s’adapter aux évolutions de la société en actualisant régulièrement son programme.

L’originalité de cet enseignement relève d’une approche systémique, à la fois analytique et globale des problèmes posés par l’environnement, depuis l’échelle de la parcelle jusqu’à celle la plus large : l’homme occupe  un espace pour ses activités et utilise des milieux pourvoyeurs des ressources qui lui sont nécessaires ; cet espace et ces milieux, généralement cadre de vie favorable, sont pourtant parfois perçus comme contraignants.

Le master forme des personnels susceptibles d’intervenir où s’expriment un besoin de concepteurs ou de chargés d’études dans le cadre d’études d’impacts sur l’environnement, de plans de gestion écologiques, de travaux de diagnostic ou d’évaluation de performance environnementale, d’aménagements urbains ou périurbains,  de la mise en valeur et la gestion des zones sensibles… en bureau d’études, dans des organismes ou des départements d’entreprises en relation avec la gestion de l’environnement et des territoires. Le master offre aussi des débouchés vers des études doctorales.

StageObligatoire (3 0 6 mois)

Organisation

Organisation de la formation

Contrôle des connaissances

Les modalités du contrôle des connaissances générales, définies par l’Université, sont affichées chaque année, au plus tard 1 mois avant le début des cours. Les  modalités  du  contrôle  des  connaissances  spécifiques  (par  enseignement)  seront  affichées  et mises sur l’ENT au plus tard un mois après le début des cours. Un diplôme de master est délivré lorsque 120 crédits européens ont été acquis (60 crédits en M1 et 60  crédits  en  M2),  au-delà  du  grade  de  Licence,  dans  le  cadre d’un parcours de formation reconnu par l’équipe de formation du Master.

L’organisation  des  enseignements  est  semestrielle  pour  faciliter  l’orientation  progressive  des étudiants. Les  enseignements  sont  organisés  en  unités  d’enseignements  (UE).  Une  UE  peut   rassembler différents  éléments  constitutifs  de  formation  (enseignement,  stage,  mémoire  de  recherche  ou professionnel...). Elle est acquise dès que l’étudiant y obtient une note supérieure ou égale à 10/20. Toute UE acquise confère à l’étudiant le nombre de crédits correspondant. L’UE est capitalisée et transférable sans possibilité de s’y réinscrire. Les aptitudes et l’acquisition des connaissances sont appréciés soit par un contrôle continu et régulier,  soit  par  un  examen  terminal,  soit  par  ces  deux  modes  de  contrôle  combinés.  Le  contrôle continu doit être privilégié.

Admission

Conditions d'admission

L’accès en 1ère année de master est possible pour tous les étudiants titulaires de la licence de Géographie ou diplômes reconnus comme équivalents. Pour les étudiants originaires d’autres disciplines, l’admission en M1 se fera par un jury composé d’enseignants-chercheurs de chaque parcours sous la présidence du responsable de mention. Les règles communes seront définies par ce jury, qui précisera l’orientation par parcours pour chaque étudiant. A priori, le recrutement concernera les étudiants géographes et il sera largement ouvert à d’autres disciplines (géologie, sociologie, écologie...) existant à Paris Diderot et ailleurs (France, Europe...). Les modalités de sélection en M2 sont définies par parcours. Des plaquettes séparées détaillées sont éditées pour l’ensemble des masters 2ème année. A nouveau, n’hésitez pas à aller sur les sites internet de l’université et des différents masters.

Pré-requis

Critère 1 : Adéquation du projet professionnel avec les finalités de la formation demandée 

Critère 2 : Acquisition de compétences et de connaissances en géographie, bio-géo-hydro- sciences et écologie indispensables à la poursuite en Master 

Critère 3 : Matières requises ou matières associées à un niveau requis (seront examinées les notes acquises par les étudiants, qui devront être dans le premier tiers des notes de la formation ou > 13/20 dans les modules de géographie physique) 

Critère 4A : Niveau de français : très bon à excellent (au moins C1) ; Critère 4B : stage longue durée effectué dans le domaine de l'environnement.

Et après ?

Poursuite d'études

L’Enseignement supérieur et la recherche. La formation prépare au doctorat et/ou à des activités d’expertise.

Insertion professionnelle

La formation de Master ouvre à différents domaines d’activité professionnelle, dépendant en grande partie du domaine de spécialisation développé durant la formation.

Les secteurs d’activité dans lesquels s’insèrent préférentiellement les titulaires du diplôme sont :

- Les Institutions publiques de développement (agences d’aide, ministères, collectivités territoriales, organisations internationales…)

- Les Acteurs parapublics ou privés (bureaux d’études, ONG, associations de développement…)

- Les Divisions RSE (responsabilité sociétale des entreprises) ou relations communautaires d’entreprises intervenant dans des pays émergents ou en développement[SFM1] 

 [SFM1]à adapter à la formation

Contact(s)

Composante(s)

  • Etienne Gresillon

    Email : etienne.gresillon @ univ-paris-diderot.fr

Nous contacter

5 Rue Thomas Mann
75013 Paris
Standard : 01 57 27 57 27

Plan du site