M1 MECI - Consultants et chargés d’études socio-économiques - FI - Campus PRG

  • Niveau d'études visé

    BAC +5
  • Composante(s)

Présentation

Le  master « Consultants et chargés d’études socioéconomiques » constitue une offre de formation destinée à permettre à des personnes en formation initiale ou continue d’acquérir les connaissances, les compétences, et les savoir faire, qui leur permettent d’exercer des métiers – ou des fonctions – liés à la réalisation d’études, de diagnostics, au montage de projets, à des missions de conseil ou d’intervention, au sein d’entreprises privées ou d’organisations publiques. Le master mène aux métiers de chargé d’études, consultant, data analyste, chargé de mission… dans des domaines aussi variés que le marketing, le data mining, les études d’opinion, les ressources humaines, la conduite du changement ou le développement territorial.

Les organisations privées et publiques font de plus en plus appel à des professionnels de l’accompagnement du changement, et ceci autour d’objets de plus en plus diversifiés. Contribuer au positionnement d’une organisation dans un environnement incertain, à la définition d’une stratégie d’action, à la mise en œuvre d’une réorganisation, à l’émergence d’une culture commune au sein d’une organisation particulière ou entre institutions différentes… exigent à la fois la mobilisation de méthodologies et d’outils de plus en plus sophistiqués et une solide formation dans le domaine des sciences sociales.

 

Savoir-faire et compétences

L’exercice des métiers de chargé d’études et de consultant réclame un certain nombre de compétences de base qui sont autant d’objectifs pédagogiques :

 

  • une solide maîtrise des mécanismes économiques de base et des grands principes de la gestion
  • une bonne culture générale, notamment sur les questions sociétales
  • une capacité d’analyse “tout terrain”
  • une facilité d’expression écrite et orale, en français et en anglais.

 

A ces compétences de base, les enseignements de la spécialité cherchent à associer la maîtrise des savoirs techniques en usage dans le secteur des études et du conseil :

 

  • la connaissance des sources d’information et des techniques de gestion des données
  • la maîtrise des techniques d’enquêtes quantitatives et qualitatives
  • la familiarisation avec les outils de traitements des données (logiciels de statistiques, d’économétrie, de gestion documentaire…)
  • l’apprentissage des techniques de diagnostic propres aux principaux champs d’investigation (étude de marché, comportement du consommateur, analyse sectorielle, diagnostic stratégique, conduite du changement, diagnostic de territoire…).

Niveau d'études viséBAC +5

Niveau d'entréeBac+3

Régime d'étude

  • Formation initiale
  • Formation continue

Public(s) cible(s)

  • Étudiant

Formation à distanceNon

StageOptionnel (3 mois maximum)

Dates de candidatureDu 5 mars 2019 au 30 août 2019

Début de la formation9 septembre 2019

Capacité d'accueil

25

Partenariats

Établissement partenaires

Laboratoire(s) partenaire(s)

Organisation

Organisation de la formation

Dès la première année, les étudiants choisissent une option, pour un volume horaire correspondant à environ un quart du total, parmi trois.

« Marketing, secteurs et territoires ». Le champ de cette option est l’environnement de l’entreprise : les consommateurs, le marché, l’arène concurrentielle, le territoire d’implantation… autant d’éléments destinés à alimenter un diagnostic stratégique. Les débouchés associés à cette option sont plutôt : études et conseil en marketing, étude d’opinion, analyse et conseil en stratégie, analyse sectorielle, diagnostic de territoire et stratégies de développement territorial…

« Organisation, emploi, travail ». Le champ de cette option est l’intérieur de l’entreprise : son organisation interne, le profil de la main d’œuvre, les formes de la relation d’emploi, les critères de performances… Les débouchées associés à cette option sont plutôt : conseil RH, conseil en organisation, transformation, reconversion, assistance aux CHSCT, observatoires des métiers de branche…

« Data analyste » (ouverture en 2019 en M1, en 2020 en M2). Le champ de cette option est la capture, le traitement et l’intelligence des données massives en vue d’aide à la prise de décision. Elle vise à combiner un savoir-faire technique en informatique et statistique avec une démarche d’analyste fondée sur une solide formation en sciences sociales et aux méthodologies des études et du conseil. Les débouchés associés à cette option sont plutôt : data miner, data scientist, data analyste, chargé d’études quantitatives…

 Pour consulter le détail des enseignements du master, cliquez ci-dessous:
 Les enseignements du Master MECI-CCESE

 

La deuxième année du master « Consultants et chargés d’études socioéconomiques » est une formation en alternance.

Les étudiants partagent leur temps entre l’université et l’entreprise selon le rythme d’alternance suivant :

  • Septembre : à temps plein à l’université
  • d’octobre à juin : 3 jours en entreprise, 2 jours à l’université, avec trois séquences d’une semaine à temps plein à l’Université réparties durant l’année universitaire.
  • juillet, août, septembre : à temps plein en entreprise

Il appartient à chaque étudiant retenu à l’issue du processus de sélection de trouver une entreprise d’accueil avec laquelle il signera un contrat d’apprentissage de 12 mois, à compter du 1eroctobre. Les étudiants dont le statut interdit l’accès à l’apprentissage signeront un contrat de professionnalisation pour la même durée, avec le même rythme d’alternance. Les étudiants sont aidés dans leur recherche par les responsables du diplôme auxquels les entreprises partenaires adressent des offres d’accueil.

Admission

Conditions d'admission

Critères de sélection :

La sélection s’effectue en trois étapes.

  • Sélection sur dossier : adaptation de la formation antérieure au contenu du master, résultats obtenus, clarté du projet professionnel tel que décrit dans la lettre de motivation. Les candidats à l’option « Data analystes » devront mettre en avant une solide formation en math-stat.
  • Épreuve écrite : les candidats retenus à l’issue de la sélection sur dossier sont soumis à une épreuve écrite consistant dans la réalisation de la synthèse d’un dossier documentaire sur un sujet général d’ordre économique ou social. Les critères d’évaluation portent sur la qualité de l’expression écrite, la capacité à organiser sa pensée, et l’aptitude à décrypter et commenter des éléments statistiques (tableaux, graphiques). Les candidats à l’option « Data analystes » seront également soumis à un test de niveau en math-stat.
  • Entretien : les candidats retenus à l’issue l’écrit sont invités à un entretien avec un jury composé d’enseignants (universitaires et professionnels) de la formation et de représentants d’entreprises. des candidats et le contenu de leur projet professionnel.

Depuis la réforme des Masters, la sélection s’organise dorénavant à l’entrée du M1 et donne accès sans procédure sélective au Master 2ème année, sous la condition que l’année de M1 soit validée.

 

Pré-requis

Diplôme de Licence

Modalités de candidature

Calendrier du recrutement 2019 :

Première session (ATTENTION – les dates des écrits et oraux ont été modifiées)

– Ouverture et fermeture des candidatures en ligne sur le site de l’université Paris-Diderot, via e-candidat: Du 5 mars au 5 avril 2019

– Date limite de retour du dossier (en ligne) : 7 avril 2019

– Épreuve écrite de sélection :

– Le lundi 15 avril 2019, 14h – 17h, bâtiment Olympe de Gouges, université Paris-Diderot

– Épreuve orale de sélection (pour les candidats ayant franchi l’étape de l’écrit) :

–  Le jeudi 18 avril 2019, l'après-midi, bâtiment Olympe de Gouges, université Paris-Diderot

Deuxième session (dans la limite des places restant disponibles à l’issue de la première session)

– Ouverture et fermeture des candidatures en ligne sur le site de l’université Paris-Diderot, via e-candidat : Du 30 avril au 5 juin 2019

–  Date limite de retour du dossier en ligne: 7 juin 2019

– Épreuve écrite de sélection (pour les candidats ayant franchi l’étape de la sélection sur dossier) :

– Le mercredi 12 juin 2019, bâtiment Halle aux Farines, université Paris-Diderot

– Épreuve orale de sélection (pour les candidats ayant franchi l’étape de l’écrit) :

– Le mardi 18 juin 2019, la matinée,  bâtiment Halle aux Farines, université Paris-Diderot

* Troisième session (dans la limite des places restant disponibles à l’issue des deux premières sessions)

– Ouverture et fermeture des candidatures en ligne sur le site de l’université Paris-Diderot, via e-candidat: Du 25 au 30 août 2019

– Date limite de retour du dossier en ligne: 31 août 2019

– Épreuve écrite de sélection :

– Le mardi 3 septembre 2019, de 9h30 à 12h30, bâtiment Olympe de Gouges, Université Paris-Diderot

– Épreuve orale de sélection (pour les candidats ayant franchi l’étape de l’écrit) :

–  Le jeudi 5 septembre 2019 le matin, bâtiment Olympe de Gouges, Université Paris-Diderot

Et après ?

Taux de réussite

95%

Poursuite d'études

Possibilité après l'obtention du master de postuler à la réalisation d'une thèse de doctorat

Insertion professionnelle

Chargés d’études et consultants sont des « agents de changement ». Leur mission consiste à aider des organisations (entreprises, administrations, collectivités locales…) à diagnostiquer les menaces et opportunités que contient leur environnement, puis à définir et à mettre en œuvre les comportements adaptés. L’action du chargé d’études porte plus particulièrement sur la phase de diagnostic. Le consultant intervient plus spécifiquement dans l’aide à la définition de stratégies et leur mise en œuvre.

TÉLÉCHARGER LE BILAN 2017 D’INSERTION PROFESSIONNELLE DES DIPLÔMÉS

Chargés d’études et consultants sont employés dans des organismes variés:

  • les bureaux d’études et cabinets de consultants
  • les services études des grandes entreprises
  • les banques
  • les organisations syndicales patronales ou de salariés
  • les chambres de commerce et d’industrie
  • les ministères et grandes administrations
  • les collectivités locales, agences de développement local…

Une carrière professionnelle dans le domaine des études et du conseil nécessite, outre une solide formation technique, une grande curiosité intellectuelle, un sens de l’analyse, des qualités rédactionnelles et relationnelles…

Les chargés d’études et consultants peuvent intervenir dans des domaines extrêmement variés : analyse de la conjoncture, études de secteurs, conseil en stratégie, études de marchés ou d’opinions, conseil en organisation et en gestion des ressources humaines, animation du développement local, traitement des big data

Le contenu de la formation a été élaboré (après concertation avec le milieu professionnel) de manière à former des chargés d’études et consultants généralistes, capables d’une importante polyvalence.

L’accent est donc mis sur la culture générale et les méthodes. Le master offre toutefois aux étudiants la possibilité de procéder à un approfondissement thématique dans le champ des études de diagnostic (de marchés, de secteurs ou de territoires), dans celui de l’analyse de l’organisation, de l’emploi et des ressources humaines, ou dans le domaine du traitement des données massives (data analyste)

Le premier emploi de nos jeunes diplômés témoigne de la diversité des débouchés.

Une majorité est embauchée par des entreprises du secteur des études et du conseil : cabinet d’études marketing, cabinets de conseil, instituts d’études d’opinion, instituts d’études sectorielles… Toutefois, un nombre significatif de diplômés trouvent leur premier emploi chez les « annonceurs » (les clients des entreprises d’études et de conseil), notamment au sein de leurs services d’études. Cette diversité des débouchés constitue en quelque sorte l’écho de la diversité de profil des étudiants à l’entrée. A l’issue d’une solide année de formation méthodologique, chacun peut tirer profit de sa spécialisation initiale et développer la spécificité de son projet professionnel.

Près de 60 % (environ 2 diplômés sur 3 si l’on ne tient pas compte de ceux qui ont souhaité passer quelque temps à l’étranger ou poursuivre leurs études) ont trouvé un emploi dans les quatre mois ayant suivi l’obtention de leur diplôme. Certains parmi eux ont été recrutés par les entreprises qui les avaient accueillis en apprentissage. Environ les trois quarts des diplômés occupaient un emploi 10 mois après la fin de leur formation, et plus  de 95 % (de ceux dont on a gardé la trace…) après 16 mois.

Contact(s)

Composante(s)

Lieu(x) de la formation

  • Université Paris Diderot
  • Philippe Moati

    Tél : 0157275895

    Email : moati @ univ-paris-diderot.fr

Contact(s) administratif(s)

  • Elisabeth Lafont

    Secrétariat pédagogique

    UFR GHES, Bâtiment Olympe de Gouges8 Place Paul-Ricœur75013 ParisTél : 01 57 27 71 76

    Email : elisabeth.lafont @ univ-paris-diderot.fr

Nous contacter

5 Rue Thomas Mann
75013 Paris
Standard : 01 57 27 57 27

Plan du site