M2 Sciences Sociales - Théories et Pratiques de l'Intervention Clinique des organisations - FI - Campus PRG

  • Niveau d'études visé

    BAC +5
  • Composante(s)

Présentation

 

Le M2 TPICO (Théories et Pratiques de l’Intervention Clinique dans les Organisations) se propose de décrypter la complexité croissante des problématiques contemporaines du sujet, des organisations et du travail (perte de sens, stress, burn out, souffrance au travail, RPS, désorganisation des collectifs, accompagnement du changement) et de former des étudiants (formation initiale) et des professionnels (formation continue) à l’intervention ou l’accompagnement du changement dans les lieux de travail (entreprises privées, entreprises ou institutions publiques, collectivités territoriales, associations…)

 

Privilégiant une approche clinique fondée sur la co-construction, cette posture d’intervention ou d’accompagnement, nécessite une formation pluridisciplinaire solide, fondée sur l’acquisition de clés de lecture théoriques, de ressources méthodologiques, mais également de compétences réflexives.

-  théorique : il s’agit de comprendre les organisations comme systèmes complexes humains à travers  des enjeux économiques, sociaux, culturels, technologiques, relationnels. La sociologie, les approches cliniques du travail, la psychosociologie et les perspectives historiques seront convoquées.

- méthodologique : l’intervention clinique suppose une élaboration de diagnostics des situations complexes, et la capacité à construire des préconisations dans une démarche de co-construction du sens  avec les acteurs concernés. Cette formation ne propose pas d’« approche solution », mais offre un étayage permettant aux étudiants de construire leurs dispositifs d’intervention.

- réflexif  : tout au long de l’année, la formation propose plusieurs espaces individuels et collectifs  d’implication permettant d’éprouver, construire et élaborer une posture professionnelle d’intervention clinique.

 

Un stage ou une mission obligatoire permet de compléter la formation, en constituant un terrain d’expérimentation effective du métier et de l’ensemble des acquisitions de la formation.


Au plan épistémologique, la formation TPICO s’appuie sur l’expérience de l’intervention psychosociologique et les apports de la sociologie clinique. La posture clinique qui traverse ces deux approches suppose que l’on ne se limite pas à l’exploration des données objectives, des réalités structurelles, mais que l’on cherche également à éclairer le sens que les acteurs eux-mêmes donnent à ces données. Aussi les objets d’analyse vont de la réalité la plus concrète (directement observable) au vécu subjectif de celle-ci (les représentations, la portée symbolique…).  C’est sur la base de la compréhension de ces deux dimensions que l’intervenant clinique pourra mettre en œuvre un diagnostic partagé des situations organisationnelles et travailler à l’élaboration de solution.

 

TPICO est une formation de niveau M2 qui s’appuie étroitement sur les recherches et travaux menés au Laboratoire de Changement Social et Politique dans une perspective ouverte par la sociologie clinique et la psychosociologie.

Présentation de l’équipe pédagogique :

 

La formation est assurée par une équipe pédagogique composée pour moitié de chercheurs intervenants (universitaires de Paris 7) et de professionnels de l’intervention, également impliqués dans la recherche. Cette composition conjointe traduit cette volonté du master TPICO d'articuler la réflexion et la pratique, la théorie et l'expérience.

l  René BADACHE , sociologue, intervenant théâtre forum.

l  Catherine BESSE, Consultante et psychosociologue.

l  Frédéric BLONDEL , Maître de conférence en sociologie. Université Paris Diderot.

l  Marie-Anne DUJARIER, professeur de sociologie. Université Paris Diderot.

l  Laurent FLEURY , Professeur de sociologie. Université Paris Diderot.

l  Vincent de GAULEJAC , Professeur émérite de sociologie. Université Paris Diderot.

l  Florence GIUST-DESPRAIRIES , Professeur émérite. Université Paris Diderot.

l  Anne-Sylvie GREGOIRE, Psychologue du travail.

l  Fabienne HANIQUE , Professeur de sociologie. Université Paris Diderot

l  Clarisse LECOMTE, Maître de conférence associé, Université Paris Diderot Paris 7, psychosociologue.

l  Florence OUALID , Consultante et psychosociologue.

l  Denise SCHAEFFER , psychosociologue et psychanalyste

 

A cette équipe pédagogique s'ajoutent des intervenants extérieurs :

l  Annie BACQUET, psychosociologue clinicienne

Objectifs

La visée de TPICO est formée des consultants intervenants dans les organisations, mais également des professionnels confrontés à la complexité de l’accompagnement du changement dans les équipes et les collectifs professionnels.

Savoir-faire et compétences

A l’issue de la formation, les étudiants sont supposés :
- analyser les significations des demandes, au-delà de la commande souvent exprimée en termes de services ponctuels.
- établir des diagnostics des situations de travail et du fonctionnement des organisations dans leurs relations à leur environnement.

- concevoir des dispositifs d’accompagnement du changements ou d’innovations inscrits dans les demandes sociales ou institutionnelles
- analyser, animer, réguler les relations dans les équipes et les groupes
- développer des méthodes nouvelles d’intervention et des approches adaptées à des contextes de crise et de mutations rapides.
    
Les secteurs d’activité concernés sont les entreprises publiques et privées, les administrations et les services des collectivités territoriales, les cabinets de conseil, les organismes de formation et de préparation à l’emploi, le secteur associatif, les institutions de santé et d’éducation.

 

Niveau d'études viséBAC +5

Niveau d'entréeBac+4

Formation à distanceNon

StageObligatoire (Le stage correspond à une durée globale de 460 heures (cette durée doit être reconsidérée en fonction de la mission, et sur validation du tuteur). )

Dates de candidatureDu 25 août 2019 au 16 septembre 2019

  • Validation des Acquis de l'Expérience : Oui
  • Capacité d'accueil

    20

    Organisation

    Organisation de la formation

     Au plan pédagogique, la formation comporte trois modules d’enseignement (360h)  répartis sur 12 semaines d’enseignement : 10 semaines pleines + 2 semaines sécables

    La formation débute en octobre et s’achève en septembre de l’année suivante.

    Stages

    Le stage est obligatoire mais il peut prendre des formes très variées en fonction du projet de l'étudiant. Le stage est fait pendant le cursus universitaire en alternance avec les périodes de cours.

    Le stage, pour être agréé dans le cadre de cette formation, devra répondre aux critères suivants : s’appuyer sur un accord négocié entre le stagiaire, l’organisation d’accueil et l’Université & permettre de faire l’expérience, dans une situation réelle, d’une pratique d’intervention et donc d’une mise à  l’épreuve des connaissances et compétences acquises.

    De manière générale, les stages et missions se déploient au sein d’entreprises et administrations partenaires de la formation, mais aussi des collectivités locales, des associations, des institutions (notamment du secteur sanitaire et social)

     

    Les étudiants sont soutenus par une supervision collective et un tutorat personnalisé

    Contrôle des connaissances

    Contrôle continu + mémoire de fin d’année

    Aménagements particuliers

    La formation alterne les semaines d’enseignements et la période de stage. Les enseignements se dérouleront dans le bâtiment Olympe de Gouges de l’université Paris Diderot.

    Admission

    Conditions d'admission

    La formation est ouverte à la fois aux étudiants en formation initiale et aux salariés en formation continue. Cette mixité du recrutement permet de mettre à profit les acquis réalisés par les uns et les autres dans le cadre de leur expérience respective, et de valoriser la nécessaire synergie entre jeunes diplômés et salariés.

    Les salariés qui postulent sont des professionnels de différents secteurs d’activités (entreprises, associations, collectivités locales...) chargés de conduire et /ou accompagner le changement dans l’organisation des services, de l’emploi, de la formation et de l’aménagement du temps de travail. (exemple : conseillers en formation, responsables de formation, des ressources humaines, chefs de projet, formateurs, consultants internes ou externes...)

    Pré-requis

    Etre titulaire d’un M1, ayant bénéficié d’une Mention assez bien minimum  (12) + 14 minimum au mémoire de M1 ou équivalent (pour les candidats ayant soutenu depuis moins de 5 ans).

    - Les professionnels non titulaires du diplôme de M1 ou équivalent pourront également s’inscrire en M2 TPICO , moyennant une procédure de Validation des Acquis Professionnels et Personnels (VAPP) à Paris Diderot en vue de l’admission au M2 TPICO.

    (http://www.univ-paris-diderot.fr/sc/site.php?bc=sefocop&np=Validation%20des%20acquis)

     

    - les connaissances en sociologie clinique et ou psychosociologie sont vérifiées dans le dossier et lors de l'entretien –

    => La formation initiale est ouverte aux étudiants répondant aux critères énoncés précédemment, et pouvant faire valoir une expérience ou une connaissance du monde professionnel. 

    => La formation continue s’ouvre de préférence :

    -              aux personnes en projet professionnel (à court ou moyen terme),

    -              en cours d’emploi (et souhaite opérer une relecture de leur environnement en vue d’un changement dans l’exercice de leur activité)

    -              ou en reconversion (et veulent exercer comme intervenant, chargé d’études, en référence aux sciences sociales cliniques).

     

    N'attendez pas de connaître les  résultats de votre formation actuelle pour candidater. En  fonction de vos profil et situation, le mode de candidature / d'inscription / de  réinscription diffère (APB, E-candidat, Etudes en France,  Apoweb..) .

    Modalités de candidature

    Etre titulaire d’un M1, ayant bénéficié d’une Mention assez bien minimum  (12) + 14 minimum au mémoire de M1 ou équivalent (pour les candidats ayant soutenu depuis moins de 5 ans).

    - Les professionnels non titulaires du diplôme de M1 ou équivalent pourront également s’inscrire en M2 TPICO , moyennant une procédure de Validation des Acquis Professionnels et Personnels (VAPP) à Paris Diderot en vue de l’admission au M2 TPICO.

    (http://www.univ-paris-diderot.fr/sc/site.php?bc=sefocop&np=Validation%20des%20acquis)

     

    - les connaissances en sociologie clinique et ou psychosociologie sont vérifiées dans le dossier et lors de l'entretien –

    => La formation initiale est ouverte aux étudiants répondant aux critères énoncés précédemment, et pouvant faire valoir une expérience ou une connaissance du monde professionnel. 

    => La formation continue s’ouvre de préférence :

    -              aux personnes en projet professionnel (à court ou moyen terme),

    -              en cours d’emploi (et souhaite opérer une relecture de leur environnement en vue d’un changement dans l’exercice de leur activité)

    -              ou en reconversion (et veulent exercer comme intervenant, chargé d’études, en référence aux sciences sociales cliniques).

    Et après ?

    Poursuite d'études

    La formation est professionnalisant et n’appelle pas à une poursuite d’études.

    Toutefois, une petite partie des étudiants font le choix, à l’issue du M2, de s’engager dans un doctorat (accès conditionné par la note au mémoire de fin d’année).

    Insertion professionnelle

    A l’issue de la formation, et en fonction de leur expérience et leur appétence,  les diplômés de TPICO s’orientent vers trois types de fonctions :

                - cabinets de conseil, spécialisés dans l’accompagnement psychosociologique du changement. Ils deviennent consultants externes et  travaillent sur des problématiques de burn out, de dégradation des collectifs de travail, de transformation des organisations et problématiques psychosociales du travail…

                - métiers de l’accompagnement du changement, en particulier dans des organisations publiques et/ou associatives : ils deviennent consultants internes, ou chargé de mission RH, ou responsable de formation…

                - création de cabinets conseil.

     

    Une partie résiduelle des étudiants -en particuliers les étudiants de formation continue- retournent à leur fonction initiale (en particulier les responsable et directeurs d’établissement, ou les cadres managériaux). A noter que 1 an après la formation, près de 80 %  (chiffres de 2017) des étudiants exercent une activité en lien direct avec la formation.

    Contact(s)

    Composante(s)

    Lieu(x) de la formation

    • Université Paris Diderot
    • Fabienne Hanique-Jobert

      Tél : 0157276687

      Email : fabienne.hanique @ wanadoo.fr

      Clarisse Lecomte

      Email : clarisse.lecomte @ univ-paris-diderot.fr

    Contact(s) administratif(s)

    • Vanessa Sinephro

      Tél : 0157276675

      Email : vanessa.sinephro @ univ-paris-diderot.fr

    Nous contacter

    5 Rue Thomas Mann
    75013 Paris
    Standard : 01 57 27 57 27

    Plan du site